Infos ré-emploi

Publié le 

La Colloc met du pep’s dans les bureaux

Des espaces de travail collaboratifs ont été imaginés par les salariés sur les deux sites industriels SWM à Quimperlé (29) et au Mans (72). Le projet, né en 2019, marque un tournant dans le mode de management de l’entreprise papetière. L’ambiance, style coworking, a été mise en musique par La Colloc. Visite guidée.

À Quimperlé, l’ancienne maison des directeurs des Papeteries de Mauduit a retrouvé des couleurs. L’entreprise, autrefois spécialisée dans la production de papier à cigarettes, emploie actuellement 550 salariés dans la production de papiers techniques et connait une phase de croissance et d’innovation forte, y compris dans sa politique de responsabilité sociétale.

Minimum d’achats, beaucoup de récup’

Lors d’un séminaire à Lorient, son équipe Recherche-Innovation-Développement a découvert au sein du tiers-lieu La Colloc un univers abritant des profils variés, issus d’entreprises très différentes, croisant leurs visions et leurs expériences. « Elle a eu envie de le transposer, en l’ouvrant sur l’extérieur », explique Stéphanie Garcia, chargée de communication chez PDM Industries-SWM, qui fait partie depuis juillet du nouveau groupe international Mativ, suite à sa fusion avec l’américain Neenah Paper.Le premier étage de l’ancienne maison des directeurs, à l’entrée du site, a servi de laboratoire. Depuis juin, les salariés partagent leurs idées au sein de trois espaces, à la fois pop et cosy, « comme à la maison ». C’est ici que sont accueillis les télétravailleurs intermittents et les clients de l’entreprise, les brainstormings créatifs, les formations et des activités de détente.

L’entreprise envisage d’y organiser ses entretiens de recrutement pour attirer des candidats sur des postes en pénurie. Le cadre est en adéquation avec les aspirations des jeunes diplômés. Mange-debout pour travailler ou se restaurer, tables basses et sofas, fauteuils cocoon, ballon de renforcement musculaire… L’aménagement a été pensé par des ateliers associant les salariés, « avec un minimum d’achats et beaucoup de récupération », souligne Corentin Alpha, le directeur des ressources humaines.

Irwine et Angélique, de la Colloc, aux côtés de Stéphanie, de PDM Industries-SWM (à droite), dans le nouvel espace de l'entreprise. (Crédit photo: Béatrice Mingam)

Plus de transversalité

Des objets ont été dénichés à Emmaüs ou apportés par les salariés. Des caisses de transport de tabac ont servi à la fabrication de paravents. De vieux lampadaires industriels, remplacés au Mans par des leds, ont trouvé une seconde vie. « 280 personnes ont répondu à la phase d’exploration destinée à sonder l’ensemble des 550 collaborateurs sur leur environnement de travail et 80 ont participé à la concrétisation du projet autour d’un groupe-pilote de 15 personnes » explique Irwine Magadur, chargée du projet à La Colloc.

Le lieu se cherche encore, mais son authenticité et les interactions qui s’y créent depuis trois mois font écho à la nouvelle politique de management dont s’est dotée la vieille usine, axée sur plus de transversalité et d’horizontalité.

« Souvent, l’innovation naît d’échanges, de croisements de regards, d’idées, de partages d’expériences et de bonnes pratiques. Nous avions envie de casser les codes pour insuffler un nouvel élan dans l’entreprise».

Exit les façons de travailler conventionnelles « entre collègues, chacun dans ses services respectifs ». Ici, l’humain prime. On déconstruit la hiérarchie pyramidale. « Dès que vous montez l’escalier, vous laissez votre étiquette aux vestiaires. Tout le monde se présente sur un pied d’égalité», commente Angélique Cadoret, de La Colloc.

« Souvent, l’innovation naît d’échanges, de croisements de regards, d’idées, de partages d’expériences et de bonnes pratiques. Nous avions envie de casser les codes pour insuffler un nouvel élan dans l’entreprise», se félicite Stéphanie Garcia lors d’une visite organisée pour les entreprises du territoire, le 24 novembre.

Parmi les visiteurs, un représentant de la Coopérative immobilière de Bretagne (CIB), curieux d’apprendre comment cette transition a permis  « de faire complètement bouger les lignes managériales » avec l’idée de s’en inspirer à grande échelle. « Le sujet est intéressant pour notre entreprise, à la fois en tant qu’acteur de l’immobilier, au niveau régional, pour anticiper l’évolution des usages de bureaux, et en interne, au niveau des collaborateurs, pour voir comment nous pouvons faire évoluer leur environnement », explique-t-il.

Dans le cadre d’une démarche RSE pour « un impact positif sur le territoire », le lieu est destiné à recevoir de plus en plus de public extérieur. PDM Industries – SWM le mettra à disposition de La Colloc pour accueillir les jeunes entrepreneurs de sa toute nouvelle couveuse d’activités. De quoi poursuivre une longue tradition d’innovation dans cette entreprise fondée en 1855. Dernière en date : la valorisation des cosses de fèves de cacao en emballage de luxe pour les chocolats hauts de gamme !

Béatrice Mingam

Recherche